Seagate WSS NAS : comment remplacer un disque de démarrage en panne connecté à l'emplacement 1

Points à vérifier avant de suivre les instructions

  • Le Storage Pool (pool de stockage) doit être configuré ainsi : Parity (parité activée), capacité fixe et pas de disque de rechange.
  • L'espace non alloué sur le disque de démarrage de l'emplacement 1 a été utilisé dans le pool de stockage.
  • Le disque de remplacement doit être vierge et ne jamais avoir été dans le Storage Pool (pool de stockage) ou Virtual Disk (disque virtuel actuel).

Remplacement du disque dur

Dans cet exemple, le disque de l'emplacement 1 (disque de démarrage) est tombé en panne et n'est plus détecté.
Le système Seagate WSS NAS doit être hors tension.

  1. Retirez le disque de l'emplacement 1 et remplacez-le par un disque vierge de capacité égale ou supérieure à celle de l'original.

Lancement du processus de récupération du système d'exploitation NAS

Le mode de récupération du système Seagate WSS NAS doit être activé pour pouvoir installer le système d'exploitation sur le nouveau disque dur de l'emplacement 1.

  1. Insérez un trombone ou un autre objet similaire dans le trou situé au-dessus du port USB à l'arrière du système Seagate WSS NAS et maintenez le bouton interne enfoncé.
     
  2. Appuyez brièvement sur le bouton d'alimentation situé à l'avant du système Seagate WSS NAS.


     
  3. Maintenez le bouton de réinitialisation arrière enfoncé pendant encore cinq secondes, puis relâchez-le. Le voyant d'état du bouton d'alimentation clignote pendant environ cinq minutes.
     
  4. Quand ce voyant arrête de clignoter et le voyant de fonction s'allume fixe, appuyez sur le bouton de fonction situé en dessous du bouton d'alimentation pour démarrer l'installation de Windows Storage Server 2012 R2 Essentials.


    L'installation peut durer environ 20 minutes.
     
  5. Attendez que le voyant d'état du bouton d'alimentation arrête de clignoter avant de passer à l'étape suivante.

Connexion au système Seagate WSS NAS via le Bureau à distance

  1. Démarrez Microsoft Remote Desktop (Bureau à distance Windows) sur un PC du réseau local.
     
  2. Saisissez le nom par défaut du système Seagate WSS NAS : seagate-wss-nas
     
  3. Cliquez sur Connexion.
     
  4. Entrez le nom d'utilisateur par défaut, administrator, ainsi que le mot de passe. Remarque : si vous n'avez jamais changé le mot de passe par défaut, celui-ci est admin.
     
  5. Sélectionnez OK.

Une fois connecté, utilisez Seagate Setup Assistant pour reconfigurer le système d'exploitation Windows Storage Server 2012 R2 Essentials.

Reconnexion au Storage Pool (pool de stockage) et au Virtual Disk (disque virtuel) à l'aide du Server Manager (gestionnaire de serveur) Windows

  1. Ouvrez Gestionnaire de serveur, sélectionnez Services de fichiers et de stockage, puis cliquez sur Pools de stockage.

    Remarque : dans Disques physiques, le disque signalé par une icône jaune d'avertissement correspond au disque en panne qui a déjà été retiré du système Seagate WSS NAS. Notez également que, quel que soit le disque qui a été retiré, le disque défaillant sera toujours nommé PhysicalDisk-1 et le nouveau disque PhysicalDisk1, sans le tiret.
     
  2. Cliquez avec le bouton droit sur le pool de stockage souhaité, puis sélectionnez Définir l’accès en lecture-écriture….
     
  3. Pour ajouter un disque physique, cliquez sur Ajouter un disque physique, puis sélectionnez le disque et cliquez sur OK.
     
  4. Choisissez le serveur pour lequel vous souhaitez définir l'accès en lecture-écriture, puis cliquez sur OK.
     
  5. Sous Disque virtuel, cliquez avec le bouton droit sur le disque virtuel souhaité, puis cliquez sur Attacher le disque virtuel.
     
  6. Dans la boîte de dialogue Attacher le disque virtuel, cliquez sur Oui pour confirmer que vous souhaitez continuer.
     
  7. Sélectionnez Disques à gauche, puis cliquez avec le bouton droit sur le disque virtuel et sélectionnez Mettre en ligne.
     
  8. La boîte de dialogue Mettre le disque en ligne s'ouvre. Lisez l'avertissement, puis cliquez sur Oui. Le disque virtuel est désormais en ligne.

Mise hors service d'un disque dans PowerShell

Le disque défaillant qui a été déconnecté apparaît toujours avec une icône jaune d'avertissement. Vous devez le mettre hors service pour que le statut du pool de stockage ne soit plus Détérioré. Pour ce faire, vous pouvez utiliser la PowerShell Utility.

  1. Dans Gestionnaire de serveur, cliquez sur Outils et ouvrez PowerShell.
     
  2. Lorsque PowerShell vous y invite, copiez et collez les commandes suivantes l'une après l'autre, en appuyant sur Entrée après chaque commande.


Get-PhysicalDisk

$missingDisk = Get-PhysicalDisk | Where-Object { $_.OperationalStatus -eq 'Lost Communication' }

$missingDisk | Set-PhysicalDisk -Usage Retired

Get-PhysicalDisk

PhysicalDisk-1 a désormais le statut Hors service.

Réparation du disque virtuel

  1. Dans Gestionnaire de serveur > Pools de stockage, sous Disques virtuels, cliquez avec le bouton droit sur le disque virtuel, puis choisissez Réparer le disque virtuel.



    Le disque virtuel étant désormais réparé, la référence au disque défaillant peut être supprimée.

    Suppression du disque hors service
  1. Dans Gestionnaire de serveur > Pools de stockage, sous Disques virtuels, cliquez avec le bouton droit sur PhysicalDisk-1, puis choisissez Supprimer le disque.



     
  2. La boîte de dialogue Supprimer un disque physique s'ouvre. Lisez l'avertissement, puis cliquez sur Oui.
     
  3. Une autre boîte de dialogue Supprimer un disque physique s'ouvre. Lisez les informations, puis cliquez sur OK.

Le pool de stockage et le disque virtuel n'ont plus le statut Détérioré et la référence au disque défaillant est supprimée.

Remarque : redémarrer le système Seagate WSS NAS provoquera le détachement du disque virtuel. Vous devrez donc le rattacher manuellement. Il existe cependant une manipulation dans PowerShell qui permet de conserver le lien avec le disque virtuel en cas de redémarrage ou de mise sous tension du système Seagate WSS NAS.

Configuration du rattachement automatique des disques virtuels dans PowerShell

  1. En haut à droite du gestionnaire de serveur, cliquez sur Outils, puis ouvrez PowerShell. Comme vous pouvez le voir, l'attachement manuel est activé par défaut pour le disque virtuel.
  2. Lorsque PowerShell vous y invite, copiez et collez la commande suivante, et appuyez sur Entrée.

Get-VirtualDisk | Where-Object {$_.IsManualAttach –eq $True}

  1. Dans l'invite de PowerShell, copiez et collez cette commande, puis validez avec Entrée. Elle permet de désactiver l'attachement manuel.

Get-VirtualDisk | Where-Object {$_.IsManualAttach –eq $True} | Set-VirtualDisk –IsManualAttach $False

L'attachement manuel étant désactivé, le disque virtuel se connectera automatiquement à chaque démarrage.

  1. Copiez et collez cette dernière commande dans l'invite de PowerShell, puis appuyez sur Entrée.

Get-VirtualDisk

  1. Fermez PowerShell.




Veuillez évaluer la pertinence de cet article