En cas de doute sur l'état d'un disque SSD, comment faire pour le tester ?


Tous les disques SSD de Seagate sont équipés d'une fonction de vérification des erreurs.  Afin de gagner du temps et de vous éviter les frais de renvoi d'un disque SSD qui n'est peut-être pas défectueux, nous vous conseillons de le tester.

 

Première étape de test d'un disque : téléchargez et exécutez l'outil SeaTools pour Windows.  Le didacticiel complet se trouve dans l'article nº 202435.
Les tests réalisés à l'aide de SeaTools indiqueront si le disque est normal ou s'il comporte des erreurs.  Si le test révèle des erreurs, lancez la procédure de remplacement de disque sur notre page Support garantie et retours.  Si le test révèle des erreurs, mais que le disque n'est plus sous garantie, vous pouvez continuer de l'utiliser tant qu'il fonctionne. En revanche, pensez à sauvegarder l'intégralité de vos données à chaque utilisation.

 

SeaTools teste le fonctionnement de votre disque SSD compatible S.M.A.R.T.

 

Si le programme ne découvre aucune erreur, le problème que vous rencontrez ne vient pas du disque dur.
Vous pouvez tester votre disque à l'aide de CheckDisk. Consultez l'article nº 184611 pour obtenir des instructions détaillées.

Vérifiez à nouveau l'ensemble des connexions et des contrôleurs, ainsi que le système d'exploitation. Consultez la documentation du contrôleur hôte (carte mère) ou contactez le fabricant de votre système pour obtenir de l'aide sur les capacités du contrôleur SATA/SAS.

 

Autres remarques :
- Si le BIOS ne reconnaît pas le disque ou que le disque ne tourne pas, SeaTools ne détectera pas le disque.  Consultez l'article n° 005707 : Le BIOS ne détecte pas mon SSD.

- Le système d'exploitation ne reconnaît pas un disque qui n'est pas formaté et partitionné. Si vous avez besoin d'aide pour le formatage, consultez l'article nº 220151.





Veuillez évaluer la pertinence de cet article