Instructions d'installation des disques SSD SAS

Instructions d'installation des disques SSD SAS



L'installation des disques SSD à interface SAS (Serial-Attached SCSI) est simple. Il n’est pas nécessaire de configurer des cavaliers, des terminateurs ou d'autres paramètres pour assurer le bon fonctionnement du disque.
Avec une interface SAS, chaque disque SSD dispose de son propre câble qui se connecte directement à un adaptateur hôte SAS (également appelé contrôleur SAS). En fonction du contrôleur SAS, vous pouvez également avoir besoin d'un câble multidisques (ou « réplicateur de port »). Contrairement à une interface SCSI parallèle, cette configuration ne nécessite pas la définition d'un ID, puisque chaque disque se connecte directement à son port et le contrôleur attribue tous les ID.

Vous pouvez utiliser un disque SAS et des disques SCSI ou Serial ATA (SATA) dans le même système, pour autant que les deux interfaces soient prises en charge par la carte mère ou un adaptateur hôte. En outre, il est possible de connecter les disques SATA et les disques SAS au même contrôleur, si ce dernier dispose des ports nécessaires (mais vous ne pouvez pas relier un disque SAS à un contrôleur SATA).

Configuration du BIOS

La plupart des nouveaux ordinateurs détectent automatiquement les équipements au travers du programme de configuration du système (CMOS ou BIOS). Lors du démarrage du système, la fonctionnalité de détection automatique affiche le code produit du disque à l’écran. Les codes produit des disques Seagate commencent par les lettres « ST ».

La configuration système de certains BIOS SAS ne se trouve pas dans le BIOS de la carte mère. Dans ce cas, le disque SAS apparaît uniquement dans ce message BIOS SAS. Consultez la documentation relative à la carte mère ou au contrôleur SAS pour obtenir de l'aide sur l'accès à la configuration du BIOS SAS.

Remarque spécifique destinée aux utilisateurs d’adaptateurs de bus hôte RAID. Bon nombre de contrôleurs RAID SAS requièrent que le disque soit assigné à un réseau avant que le système d’exploitation puisse détecter le disque. Consultez la documentation relative au contrôleur SAS pour savoir comment assigner un disque à un réseau.

Autres astuces

Vérifiez que les canaux SAS sont activés. La plupart des utilitaires de configuration de cartes mères permettent aux utilisateurs de désactiver les ports SAS. Si le contrôleur ne reconnaît pas le disque, vérifiez que les ports SAS sont activés.

Précautions d’emploi/Protection contre les décharges électrostatiques

  • Les disques SSD sont fragiles. Ne laissez pas tomber et ne secouez pas le disque Manipulez le disque uniquement par les coins ou le châssis.
  • Les circuits électroniques du disque sont sensibles à l’électricité statique. Conservez le disque dans le sachet antistatique jusqu’à son installation. Portez un bracelet antistatique et un câble relié à la terre. Déchargez l’électricité statique de tous les objets proches ou en contact avec le disque. N'utilisez jamais d'ohmmètre sur les cartes à circuit imprimés.
  • Procédez au dépannage d'une unité sous tension avec prudence.
  • Ne désassemblez pas le disque, cela annulerait la garantie.
  • Si l'une des pièces est défectueuse, renvoyez le disque en entier au service de remplacement sous garantie.
  • N'exercez pas de pression et ne fixez pas des étiquettes à la carte de circuit imprimé ou au couvercle du disque.

Instructions d'installation

  1. Montez le disque sur le support du système hôte.

    Sur la plupart des systèmes hôte SAS, vous avez la possibilité d'insérer le disque de cette manière afin de le brancher à chaud.

    Montez le disque sur le support du système fourni à cet effet à l'aide de quatre vis 6-32 UNC. Ne serrez pas trop les vis. Ne forcez pas. L'orientation de montage du disque est libre.

    Les disques SAS sont conçus pour être reliés sans l'aide de câbles d'alimentation ni d'E/S. Vous pouvez néanmoins connecter le disque avec des câbles d'E/S de qualité d'une longueur maximale de 4 mètres.
  2. Insertion du disque

    Faites glisser le support dans la baie correspondante de votre système hôte. Le disque est ainsi relié directement au connecteur SAS du système. Le connecteur SAS se trouve généralement sur un fond de panier SAS.




    a Le disque ne comporte aucun cavalier, ni terminateur. L'alimentation est fournie par le connecteur SAS.
  3. Formatage du disque

    Le disque a été formaté bas niveau en usine. Il n'est pas utile d'effectuer un autre formatage sauf si vous choisissez de réaliser certains diagnostics via le contrôleur. Si vous effectuez un formatage bas niveau, n'interrompez pas le processus, car cela risquerait de rendre le disque inutilisable.

    Veillez à ce que l'alimentation ne soit pas coupée au cours du formatage.

    Vous pouvez également utiliser SeaTools pour DOS de Seagate pour remplir le disque de zéros. Cet outil peut toutefois présenter des dysfonctionnements avec les disques connectés selon une configuration RAID.

    a Attention : le formatage du disque entraîne la perte de toutes les données de l'utilisateur. Veillez à bien comprendre le processus avant de procéder au formatage d'un disque dur. Il est inutile de formater un disque ayant servi à stocker des données, à moins de vouloir effacer l'ensemble de ces données. Seagate ne peut être tenue pour responsable de la perte de vos données.

Systèmes d’exploitation

Les disques SSD sont conçus pour fonctionner avec divers systèmes d'exploitation. Reportez-vous au manuel de votre système ou adaptateur (contrôleur) hôte SAS pour plus d'informations sur le formatage et la configuration du disque sur votre système d'exploitation.

Connexion à chaud du disque

Vous pouvez connecter le disque à chaud, ce qui vous permet de l'insérer et de le retirer sans mettre le système hôte hors tension.

Options de démarrage du disque

Sur la plupart des systèmes hébergeant uniquement deux disques, les disques démarrent immédiatement lors de la mise sous tension du système. Pour les systèmes hébergeant davantage de disques, il est possible de configurer le démarrage à différents moments afin d'éviter que le système hôte ne doive fournir une alimentation trop importante.

Pour modifier l'option de démarrage du disque, reportez-vous à la documentation fournie avec votre système ou adaptateur hôte SAS.

Dépannage

Problème : l'ordinateur ne reconnaît pas le disque.

  1. Vérifiez que le disque est activé par l'utilitaire de configuration de l’adaptateur hôte SAS.
  2. Si c'est le cas, cela signifie qu'il est reconnu par le contrôleur. Assurez-vous que les pilotes du contrôleur SAS sont correctement chargés. Consultez la documentation sur la carte contrôleur pour savoir comment vérifier que les pilotes du contrôleur SAS ont été correctement chargés.

    En règle générale, si vous essayez d'installer un système d'exploitation sur le disque, vous devez d'abord le démarrer via le CD d'installation du système d'exploitation, puis appuyer sur F6 lorsque vous y êtes invité (l'invite risque d'apparaître soudainement et de rester affichée quelques secondes seulement).

    Si vous installez Windows 8/7/Vista, cliquez sur Charger un pilote lorsque vous le pouvez. Il se peut que vous deviez appuyer sur F6 comme indiqué ci-dessus.

    Si vous installez Windows 2000 ou XP, d’autres messages s’affichent ensuite, comme si rien ne se passait. Après quelques instants, vous accédez à un écran à partir duquel vous pouvez installer les pilotes HBA ou du contrôleur.
     




Subscribe

Language


Did this article answer your question?


How could we make this article more helpful?